LOTS ET TARIFICATION

Lots

De manière générale, deux types de lot existent dans le cimetière : lot individuel ou lot familial. Un lot individuel est d’une grandeur standard de 3 pieds sur 9 pieds (pour un cercueil ou six urnes) alors que le lot familial est de 3 pieds sur 18 pieds (pour deux cercueils bout à bout ou 6 urnes). La limitation de six urnes est théorique mais représente presque le maximum de noms pouvant être gravés sur une pierre tombale standard de 34 pouces de largeur. Tous les lots sont livrés avec une base de béton préparée par la fabrique afin d’y placer une pierre tombale autorisée. Voir la section Règlements à cette fin.
Pour un concessionnaire qui désire un espace plus grand que ceux mentionnés plus haut, il lui est possible de prendre deux ou plusieurs lots contigus afin d’augmenter l’espace dont il a besoin. En conséquence, la tarification s’effectuera sur la base de location du lot standard telle qu’elle est décrite plus haut, et elle sera majorée selon le nombre de lots achetés.
La tarification en vigueur date de mars 2012, à la suite d’une résolution de l’assemblée de Fabrique; elle peut être modifiée sans préavis, en tout temps.

Tarification

Description Tarif 
Lot individuel de 3 pieds sur 9 pieds
Lot familial de 3 pieds sur 18 pieds
Base de béton de 3 pieds
400 $
600 $
125 $
Fonds patrimonial et entretien à l’acquisition du lot, incluant la première inhumation
Fonds patrimonial et entretien, sépulture additionnelle d’un cercueil ou d’une urne
250 $
250 $
Inhumation d’un cercueil (creusage de fosse)
Inhumation d’une urne
Inhumation d’un cercueil en hiver, si obligé
300 $
100 $
450 $
Frais de mise en charnier et/ou de déneigement
Frais additionnels pour l’installation d’une fausse tombe
Frais d’administration
075 $
100 $
025 $


Les frais de renouvellement d’un lot à son échéance sont de 50 % du tarif de vente en vigueur pour une durée de 50 ans ou de 25 % du tarif en vigueur si la durée est de 25 ans.
Le fonds patrimonial a été instauré pour assurer la pérennité du cimetière à long terme. Une paroisse peut être fermée lorsque la population de la paroisse ne permet plus de faire vivre une église, de payer un prêtre et de payer les dépenses afférentes au culte. Par contre un cimetière ne peut disparaître et ce fonds permet de poursuivre les opérations et de s’assurer qu’aucun déficit actuariel ne vienne le mettre en péril même s’il doit être transféré à un tiers.