BIENVENUE DANS LA COMMUNAUTÉ PAROISSIALE DE SAINT-ANACLET

 

Pour améliorer et maintenir le contact avec ses paroissiens, l’Assemblée de Fabrique vient de se doter d’un nouvel outil de communications, direct, efficace et facile d’accès. En effet, à l’heure de l’éclosion des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et LinkedIn, des innombrables médias sociaux tels que blogues et forums de discussion, sans compter la presque totalité des organismes, associations de tout genre, maisons d’affaires, commerces et autres, qui ont pignon sur rue sur la toile internet, n’est-il pas temps pour notre communauté paroissiale de se mettre à la page et de se doter d’un site web ?

Une idée qui germait dans nos têtes depuis un certain temps et qui finit par se concrétiser grâce à l’action bénévole de quelques paroissiens soucieux de nous faire bénéficier de leur savoir-faire dans le domaine de l’informatique et de la bureautique. Ce nouvel outil de communication nous permettra non seulement d’afficher nos couleurs et de vous transmettre des informations pertinentes de la vie courante, voire de recueillir vos commentaires, mais aussi de vous informer des nombreux services rendus par notre communauté paroissiale et le personnel bénévole, en plus de permettre l’accessibilité à certains de nos documents d’archives susceptibles de vous intéresser.

Bien sûr, la gestion de notre patrimoine constitue une priorité essentielle. Mais la priorité des priorités n’est-elle pas la sensibilisation de notre communauté aux réalités d’aujourd’hui et aux nombreux défis auxquels elle doit faire face : la pratique religieuse décline de plus en plus dans une société laïcisante, la démographie est en pleine évolution et, sous le coup de l’immigration croissante, notre population autrefois homogène se transforme de plus en plus en une société multiculturelle ? Alors que notre système de valeurs a « foutu le camp » et que les générations x et y n’ont pour ainsi dire jamais connu les bienfaits d’une vie intérieure, n’est-il pas temps de reprendre le contrôle de nos valeurs autrement sacrifiées au profit du modernisme et de recréer un espace propice au questionnement existentiel et à l’émergence d’une nouvelle vie spirituelle ?

Certes, la pratique religieuse peut se manifester de diverses façons. Bien que la fréquentation de l’église et l’assistance aux offices religieux soient nécessaires pour recevoir certains sacrements et les enseignements qui s’y rattachent, elles sont considérées, à tort ou à raison, comme dépourvues d’intérêt par les non pratiquants qui les jugent sévèrement comme inaptes à les faire progresser dans leur vie spirituelle. Si autrefois l’église paroissiale constituait un lieu privilégié pour recevoir les enseignements de l’Église et se recueillir, aujourd’hui elle est plutôt devenue un sanctuaire peu fréquenté. Elle n’en demeure pas moins un monument patrimonial à conserver et à entretenir pour des raisons évidentes. C’est d’ailleurs pour cela qu’un comité de sauvegarde du patrimoine bâti est à l’oeuvre présentement pour définir une nouvelle vocation aux bâtiments et soumettre un plan de réalisation.

En conclusion, notre église paroissiale a besoin d’être habitée, non seulement au sens propre du terme par des membres de notre communauté mais au sens figuré la Parole. Nous faisons donc appel à votre ouverture d’esprit, à votre générosité et à votre créativité pour favoriser les échanges sur cette toile. Ce qui sera de nature à enrichir et à revitaliser notre communauté qui en a tant besoin.