Bonjour,

Aujourd’hui, le 15 juillet 2018, est un jour bien spécial pour nous. Nous sommes réunis pour souligner les années de services durant lesquelles M. Raymond Ross s’est impliqué dans notre paroisse. On pourrait croire que l’on fait une petite fête pour remercier Raymond, mais dans le fond, cette rencontre est aussi pour nous tous, qui commencions à nous ennuyer de lui.

Raymond fut le premier à se proposer pour faire les lectures des épîtres et de l’évangile lors des temps pascals. Depuis l’époque de notre curé, feu Hervé Beaulieu, il s’est impliqué à tous les niveaux de la pastorale et de la liturgie. De fait, il a été le premier laïc à s’être impliqué vraiment dans les célébrations. Il a été du comité de liturgie et du conseil de pastorale dès leur création.

Lorsque Raymond fut nommé diacre, il fut encore une fois le premier à faire des célébrations de la parole à Saint-Anaclet et combien de baptêmes, de funérailles et de mariages. Bravo à toi pour toutes ces réalisations dont tu ne t’es jamais vanté, car ce n’est vraiment pas ton style. Ce matin, je souligne seulement les aspects où tu t’es impliqué dans la paroisse, mais pour ceux qui te connaissent bien, nous savons que ton engagement dans le milieu a dépassé celui que nous soulignons ici.

Raymond, tu as toujours été une personne ayant de l’initiative et qui osait. Tu as tracé la voie à d’autres, tu as été un modèle à suivre pour bien des gens. Tu t’es impliqué dans le milieu comme bien peu de gens l’ont fait. Tu t’es investi à temps plein dans tes fonctions et as probablement un peu délaissé ta douce et ta famille, car tu étais constamment sollicité. Tu sais, dans une paroisse, les curés, les marguilliers, les présidents de fabrique passent, mais les diacres restent. Tu as vécu dans notre milieu; tu as toujours eu la volonté de servir, et c’est probablement ce qui explique ta longévité et ce qui t’a gardé jeune au-delà des 85 ans.

Au printemps, tu as pris la décision de te retirer définitivement, et c’est toute la population qui te remercie pour tout ce que tu as apporté à Saint-Anaclet. J’en discutais encore dernièrement avec des paroissiens et je peux te dire que ton auréole a brillé et brille encore bien fort au cœur des Anacloises et des Anaclois.


Nous avons donc à te remettre une petite carte et un cadeau bien modeste de la part de tous les paroissiens et paroissiennes. Pour ce faire, j’invite une personne avec qui tu as travaillé au fil des ans, Mme Martine Pinel, à te remettre ce présent.

 

Comme le dit le dicton, derrière tout grand homme, il y a un pilier qui garde le fort et qui a probablement toujours été un soutien dans les périodes plus difficiles. J’invite donc Mme Gaétane Lavoie à venir remettre une gerbe de fleurs à Mme Jeannine, pour toutes ces années où elle a partagé son compagnon avec nous tous.

En terminant, encore merci Raymond. Nous avons tous été des chanceux d’avoir pu te connaître et travailler avec toi pendant toutes ces années. Immédiatement après la messe, toute la population est invitée à venir rencontrer Raymond à la salle Réal-Lamontagne et partager avec lui un cocktail en guise de remerciement.

Un petit mot additionnel pour remercier Laval qui vient de célébrer sa dernière messe ici en tant que curé de la paroisse. J’en profite pour vous inviter le dimanche 29 juillet à un dîner en sa présence dans l’ancienne église de Luceville où les gens du secteur souligneront les 12 ans de présence de Laval dans le secteur Vents et Marée. Des billets pour ce dîner seront en vente dès dimanche prochain, ici à l’arrière de l’église, au bureau de l’Assemblée de fabrique, les mercredis en après-midi, et auprès des marguilliers et marguillières. Merci de votre présence.

Maurice Lepage,
Président de l’Assemblée de fabrique de Saint-Anaclet.